Travaux

Quels sont les meilleurs outils pour travailler le bois ?

Professionnel ou amateur dans le domaine de la menuiserie ? Lorsque vous travaillez le bois, il existe une série d’outils que vous devez posséder. Même si le travail du bois nécessite de l’expérience et de la connaissance pour avoir un bon résultat, il est de plus en plus accessible aux novices grâce à l’existence d’outils performants. Comme dans tout métier, il existe des ustensiles adaptés à des tâches bien précises. Que ce soit pour des meubles de maison ou pour des réalisations plus sophistiquées, voici la liste des meilleurs outils pour travailler le bois.

Quels sont les outils pour façonner le bois ?

Le travail du bois nécessite un savoir-faire, mais surtout les bons outils en fonction de ses applications. Il n’est pas obligatoire de posséder tous les outils existant sur le marché. Cependant, certains matériels sont indispensables afin de réaliser au mieux son travail.

Les ciseaux à bois

Les ciseaux à bois sont primordiaux dans la menuiserie ou dans l’ébénisterie. Ils servent surtout à sculpter le bois. En ce sens, ils aident à tailler ou à creuser la matière.

Il en existe plusieurs modèles. Chaque modèle possède des dimensions et des références bien précises. Votre choix dépendra donc de la façon dont vous devez l’utiliser.

En général, il est conseillé d’avoir au moins trois ou quatre ciseaux à bois avec des largeurs différentes. Choisissez ceux avec des mesures entre 8 à 25 mm.

Les ponceuses

Les ponceuses sont essentielles dans la caisse à outils d’un bricoleur. Elles servent principalement à lisser, à rénover et à aplanir le bois.

Il existe différents types de ponceuses. En effet, il y a des ponceuses pour le bois, le plastique et même le béton. Le choix n’est donc pas facile. Votre collection doit se faire selon le type de travaux que vous devez réaliser.

Pour façonner le bois par exemple, on distingue cinq types de ponceuses :

  • La ponceuse à parquet,
  • La ponceuse excentrique,
  • La ponceuse murale ou la girafe,
  • La ponceuse orbitale,
  • La ponceuse à bande.

Les gouges

Les gouges sont surtout utilisées dans la sculpture et dans la menuiserie. C’est un outil coupant en métal, avec une manche en plastique ou en bois.

Comme les ciseaux à bois, elles servent également à sculpter et à tailler le bois. La seule différence est qu’elles sont faites de lames tranchantes des deux côtés.

Il existe différentes gouges selon la forme de la lame :

  • Lames creuses,
  • Demi-creuses,
  • Plates,
  • Demi plates.

Les rabots à bois

Les rabots à bois sont des outils de finition dans la menuiserie. Ils servent à aplanir une surface ou à faire des moulures ou des rainures.

Ils se composent d’un corps en bois, fait de matière synthétique ou de métal, c’est le fût.

À l’intérieur, vous y trouvez une lame coupante appelée fer. Mais les rabots de bois sont nommés différemment selon leurs fonctions. Ainsi vous avez :

  • Les talons
  • Les feuillets
  • Les guimbardes
  • La varlope

Les bédanes

Les bédanes sont des outils à multiples usages. Ils servent notamment à réaliser des mortaises et à l’équarrissage des mortaises.

Ils ont une ressemblance avec les ciseaux à bois. Toutefois, ils sont plus épais et plus résistants. En ce sens, les bédanes sont indispensables pour entailler manuellement le bois. Grâce à son aspect, il est possible de s’adapter à différentes formes de coupe.

Les racloirs

Les racloirs sont surtout utilisés après le passage du rabot sur le bois. Ils permettent de lisser encore mieux la surface. Ce sont donc des outils destinés à parfaire la finition du travail et à nettoyer le bois.

Les racloirs sont des pièces métalliques plates, fines et très rigides. En général, ils sont de formes rectangulaires.

Les planes

Egalement appelées couteaux à deux manches, les planes sont des outils servant à travailler le bois. Elles existent depuis des siècles et sont utilisées dans le dégrossissage et dans le creusage des formes courbent.

Par exemple, avec les planes, vous pouvez arrondir des bois carrés, chanfreiner les angles d’une poutre… Cet outil est surtout plébiscité grâce à sa rapidité et à sa facilité d’utilisation. En effet, il suffit de maintenir les deux manches et de les tirer vers soi.

Quels sont les outils de découpe du bois ?

Outre les outils pour façonner le bois, il existe aussi ceux destinés à la découpe. On distingue trois grandes catégories d’outils pour découper le bois :

Les scies à main

Utilisées essentiellement pour les découpes et le débit de pièces, les scies à main se présentent sous plusieurs formes :

  • La scie à monture : elle est utilisée pour tronçonner des pièces de bois plus importantes telles que les buches. Vous pouvez également vous en servir pour réaliser des tenons et des arasements.
  • La scie à dos : elle permet de couper des baguettes à 45 ou à 90°.
  • La scie à araser : doté d’une lame fine et très souple, cet outil permet d’araser les tenons, les chevilles et les tourillons.
  • La scie égoïne : équipé d’une simple poignée et d’une lame triangulaire, à dentures variées, cet outil est efficace pour débiter des petites pièces ou scier des panneaux.
  • La scie à onglet : elle est uniquement destinée pour découper des angles.
  • La scie à guichet : elle permet de découper du bois en plein panneau via un trou circulaire.
  • La scie japonaise : constituée d’une lame à dents et d’un simple manche, cette scie offre une coupe facile avec une grande précision.
  • La scie à cadre (scie à métaux) : on l’utilise pour découper du bois, des métaux ou des PVC.
  • La scie à chantourner : doté d’une lame ruban ou fil, cet outil est utilisé pour les découpes sinueuses.

Les scies électriques

Très pratiques, les scies électriques conviennent parfaitement pour découper les pièces de bois plus grandes, sans trop d’effort. Il existe plusieurs modèles :

  • La scie sauteuse : grâce à son mouvement pendulaire, cette scie permet de découper du bois avec précision, mais aussi du PVC, du métal ou de l’alu.
  • La scie à ruban : elle est idéale pour travailler les formes complexes.
  • La scie circulaire : elle est idéale pour les découpes de menuiserie et d’ébénisterie.
  • La scie plongeante : on l’utilise essentiellement pour la coupe des plans de travail, des portes, des placards, des profilés ou du parquet.
  • La scie à cloche : équipé d’un foret perceur en diamant, HSS ou carbure de tungstène, cette scie offre permet de percer des trous de gros diamètre.
  • La scie à chantourner : elle est parfaite pour fractionner en petits tronçons ainsi que pour la découpe de formes compliquées et complexes.
  • La scie sabre : elle est utilisée pour découper avec précision des formes courbées ou droites.
  • La scie à onglet : elle est recommandée pour découper des angles (plinthes, lambris, lambourdes…).

Les serre-joints

Ces outils sont utiles pour coller ou assembler plusieurs planches de bois ou autres matières. Les serre-joints se déclinent en différents modèles :

  • Le serre-joint à presse,
  • Le serre-joint dormant,
  • Le serre-joint à visser,
  • Les pinces…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.